2016 - Les pèlerinages aujourd'hui, regards et parcours

Chaque année, la Vallée d'Aoste accueille un grand nombre de pèlerinages religieux pour des motifs religieux et dans l'esprit de dévotion. Dans le langage commun, on tend à confondre le pèlerinage avec une pratique similaire, celle de la procession

les  pèlerinages

Chaque année, la Vallée d'Aoste accueille un grand nombre de pèlerinages religieux, à savoir des voyages individuels ou collectifs que les fidèles font d'un espace profane vers un lieu saint, souvent un sanctuaire, pour des motifs religieux et dans l'esprit de dévotion. Une fois rendu hommage à la divinité résidant dans l'espace sacré, le pèlerin rentre chez lui, souvent en emportant avec soi une image ou des objets recueillis à l'intérieur ou autour du sanctuaire, de sorte à conserver un peu de la sainteté concentrée dans le lieu du pèlerinage.

Dans le langage commun, on tend à confondre le pèlerinage avec une pratique similaire, celle de la procession: en réalité, la procession est accomplie à partir d'un lieu saint, d'où les ecclésiastiques et les dévots sortent en accompagnant un symbole sacré et en récitant des prières ou des litanies, et se conclut quand le groupe rentre dans l'edifice sacré. En outre, tous les sanctuaires mentionnés dans cette exposition contiennent des ex-voto, c'est-à-dire des objets qui accompagnent la pratique votive.

Les ex-voto peuvent accompagner une demande d'intervention qu'un fidèle adresse au divin ou peuvent représenter un remerciement pour le miracle reçu. Dans les deux cas, un support matériel accompagne la tentative du pèlerin d'entrer en relation avec la divinité.

L'exposition présente les principales caractéristiques propres à un certain nombre de pèlerinages existant en Vallée d'Aoste de nos jours (Cunéy, Machaby, Notre-Dame de la Guérison, Saint-Besse), notre objectif étant de proposer un regard contemporain sur une pratique traditionnelle qui maintient une certaine vitalité en dépit des transformations profondes de notre société. 

Le vernissage de l'exposition a  eu lieu le 1er juillet  sur la place de la Cure de Saint-Nicolas. Encore une fois, plus qu'un vernissage, a été un véritable événement avec un quatuor de jeunes clarinettistes valdôtaines "Le Quarte giuste" qui ont exécuté un répertoire de musique classique et un chant religieux bien connu en Vallée d'Aoste, en collaboration avec les chantres de Saint-Nicolas, ont proposé au public une harmonisation de Je te salue. Le Centre, qui est en train de travailler avec les montagnards de la combe de Vertosan pour la valorisation de leurs produits, a prévu également une petite surprise gastronomique, à la découverte d'un produit de la tradition, désormais oublié.

Ouverture de l'exposition: du 1er juillet au 4 septembre 2016, de 15h à 19h, excepté le lundi.

 

Statistique des visites:

Mois Visiteurs 
 Juillet 201
 Août 242
 TOT      3

La moyenne des visites: 8,92 visiteurs/jour.
Touché le maximum de présences le 16 juillet avec 32 visiteurs.

Galerie photos

Vidéo