2015 - Le chant populaire et l'amour pour le pays

Cette exposition veut valoriser l'activité des auteurs-compositeurs et poètes valdôtains qui ont su utiliser le francoprovençal comme langue véhiculaire de leurs sentiments et en particulier pour exprimer leur attachement à la Vallée d'Aoste.

affiche

                                      Réalisée par le Centre d'études francoprovençales en collaboration avec l'Assessorat régional de l'Éducation et de la Culture - BREL (Bureau régional Ethnologie et Linguistique), la commune de Saint-Nicolas, et avec le soutien du CELVA et de la BCC, cette exposition est le fruit d'un long parcours de valorisation du chant populaire valdôtain. Ce parcours a été développé en partant de Jean-Baptiste CERLOGNE, « le félibre valdôtain qui chanta la Vallée d'Aoste dans le dialecte de ses ancêtres », avec La lenga de ma mére, exemple de chant imprégné d'amour pour le pays, pour arriver à Jean CERLOGNE, arrière-neveu de l'abbé Cerlogne, qui avec la chanson Le 25 avril révèle le sens profond que cette fête a pour la Vallée d'Aoste, sa patrie chérie. À travers le thème de l'amour pour le pays, nous proposons aux visiteurs la découverte d'auteurs tels que Marius THOMASSET, Herminie GERBORE et les contemporains Jean DOMAINE, Magui BETEMPS et Henri ARMAND.


Cette exposition veut valoriser l'activité des auteurs-compositeurs et poètes valdôtains qui ont su utiliser le francoprovençal comme langue véhiculaire de leurs sentiments et en particulier pour exprimer leur attachement à la Vallée d'Aoste. Un regard plus attentif a été réservé aux auteurs de Saint-Nicolas.

Statistique des visites:

Mois Visiteurs 
 Juillet 222
 Août 311
 TOT 533

La moyenne des visites: 10,66 visiteurs/jour.
Touché le maximum de présences les 18 et 20 août avc 27 visiteurs.

Galerie photos