>>> suite

Samedi 30, après-midi, et dimanche 31, matin, place de l'église de Saint Ours

En 2012, le Centre d'Études francoprovençales « René Willien » a commencé à oeuvrer pour la valorisation d'un patrimoine inconnu et très important tel que la littérature francoprovençale, une production écrite qui s'étend sur huit siècles et qui intéresse toutes les régions du domaine francoprovençal, notamment la Vallée d'Aoste, la Suisse Romande à l'exception du canton du Jura, la Savoie historique, le Dauphiné, la Bresse, le Lyonnais et quelques vallées piémontaises.

Par la suite, le Centre a créé une base de données (perfectible et participative) et, en 2014, a aménagé une exposition au Musée Cerlogne en produisant en même temps une brochure dont le but était non seulement celui d'illustrer l'exposition mais aussi celui de faire circuler le plus possible des oeuvres jusqu'à présent enfermées dans les archives pour le plaisir de quelques élus. Par la suite, grâce au soutien du CELVA, le Centre a entrepris un travail d'analyse et d'approfondissement d'un certain nombre de textes dans un but de formation (dont les destinataires étaient quelques enseignants de patois et quelques acteurs de la Federachon de Teatro Populéro). Le deuxième volet de cette initiative prévoit des soirées grand public s'inspirant de deux représentations théâtrales très suggestives mises en scène par Roger Vuillermin et par les acteurs de la Federachon, jouées le 4 juillet 2014 (Saint-Nicolas, vernissage de l'expo d'été du Musée Cerlogne) et le 12 septembre 2014 (Courmayeur, Fête internationale du Patois).

Le Centre, en collaboration avec la Federachon, se propose de faire connaître quelques bribes de cette littérature par le biais d'une série de petites représentations dans la rue, avec un accompagnement musical, dans le cadre de la Foire de Saint-Ours, sous l'aura magique du tilleul de Saint Ours. Rendez-vous donc samedi 30, après-midi - à partir de 15h - , et dimanche 31, matin - à partir de 9h -, place de l'église de Saint Ours.